Franz-Stock-Komitee für Deutschland e.V.

Start

Beiträge

Un jour anniversaire.

A Reims, la chancelière de l’Allemagne et le président de la République française se sont rencontrés aujourd’hui 8 juillet 2012, pour souligner, il y a juste cinquante ans, le moment très important du départ officiel de l’amitié Franco-Allemande.

Que de belles activités depuis, nous ont réjouies et ont confortées les liens amicaux entre nos deux peuples : les sommets et leurs symboles comme De Gaulle-Adenauer, Giscard –Schmidt, Kohl-Mitterrand… mais aussi, plus proche de nous et plus concrètement, avec l’OFAJ (Office Franco-Allemand de la jeunesse), toutes les possibilités offertes et réalisées et bien sûr les jumelages !

Bien des associations, grâce aux subventions de l’OFAJ, ont fait bénéficier les jeunes de rencontres et d’échanges, de vacances communes, de programmes culturels…

Nous sommes, pour notre part, à Chartres comme à Neheim, reconnaissants envers cet organisme qui nous a permis de beaux séjours entre Allemands et Français notamment en Bretagne et à Berlin. Nous avions même associés quelques fois des adolescents polonais à nos voyages.

Une pensée toute particulière pour Franz Stock et pour l’avenir du Centre Européen de Rencontre (le CERF), a dû traverser l’esprit de certains officiels à Reims, comme partout ailleurs, pour de nombreuses personnes convaincues et motivées par ces rencontres amicales et internationales.

Cette journée débute une série de manifestations qui nous conduiront à un point culminant le 15 juin 2013, date où le Bundestag de la République fédérale d'Allemagne (RFA) vote le préambule à la loi portant sur la ratification du traité d'amitié entre la France et l'Allemagne qui sera signé le 22 janvier 1963 à Paris

Date aussi de la translation du corps de l’abbé Stock en l’église de St. Jean-Baptiste de Rechèvres à Chartres.

Soyons certains que de tels faits feront progresser un esprit européen.

Zuletzt aktualisiert am Sonntag, 04. November 2012 17:32

Go to top